Préparation du film

Publié par Jacqueline Farmer le 1 octobre 2018 – Actualités

route et montagne enneigée en Islande
Toutes les routes conduisent aux montagnes enneigées, en Islande…

De l’Islande à la Biélorussie, en passant par l’Etat de New York et les Alpes Françaises, voici deux ans que nos équipes mènent des recherches autour du phénomène climatologique qu’est la neige.

Le choix des lieux vient d’une volonté d’explorer la neige dans ses dimensions multiples, tout en suivant la dépression hivernale qui va finir par amener la neige en France depuis l’autre côté de l’Atlantique.

Dans les Alpes Françaises, la neige se mérite

forêt de sapins sous la neige

Nous avons choisi de situer la partie française du film dans la station de ski des Orres et ses alentours, dont le parc National des Ecrins. Comme toutes les stations de ski en France, les Orres est confronté aux changements qu’amène le réchauffement climatique, mais avec une exposition Nord Ouest et des sommets à 2800m, elle parvient pour l’instant à faire face aux aléas de la nature.

L’équipe qui y travaille est dynamique, soucieuse des traditions locales mais aussi des questions d’écologie et d’environnement : comment préserver le fragile éco-système qu’est la montagne aujourd’hui ?

Dans l’Etat de New York, la neige est évènement

L’Etat de New York est le plus neigeux des Etats-Unis. Au nord, dans la région des Grands Lacs, les fortes chutes de neige et tempêtes impressionnantes sont courantes.

Plusieurs semaines ont été nécessaires pour préparer ce repérage, trouver les spécialistes, les scientifiques et météorologues du « Lake Effect Snow » (« effet de lac » en français), le phénomène météorologique qui amènent des grandes quantités de neige dans cette partie du monde.

Prof. Neil F. Laird à Hobart & William Smith Colleges – Geneva, Prof. Mark Wysocki à Cornell University – Ithaca et Prof. Scott Steiger à State University College de New York à Oswego, entre autres, nous ont partagé leurs connaissances sur le « LES » – Lake Effect Snow.

Nous avons parcouru 1400 km, passant par Rochester, Buffalo, Geneva, Ithaca, Sodus Point, Oswego, Syracuse, Utica, Redfield et Tug Hill, les impressionnantes chutes du Niagara, le magnifique Taughannock Falls et Watkins Glen.

En Islande, la neige est paysage

Montagnes et neige en Islande
Montagnes islandaises à l’horizon.

Pays de grands ciels et de vastes étendues, les éléments, dont la neige, le vent et la glace, ont façonné les paysages de cette île d’une manière unique.

Nous avons passé du temps à parcourir la partie ouest et nord ouest de l’Islande, à la rencontre des Islandais(es), guides de haute montagne, glaciologues et scientifiques, pour leur parler de la relation qu’ils entretiennent avec la neige. Sur l’île, les dépressions météorologiques hivernales s’enchainent les unes derrière les autres comme nul part ailleurs, provoquant des tempêtes de neige redoutables. Pourtant situés au nord de l’Europe, les Islandais témoignent eux aussi de l’importance du changement climatique. Nous sommes passés par Reykjavik, Bláfjöll, Akureyri, Skíðadalur, Siglufjörður, Sauðárkrókur.

En Biélorussie, la neige est matière et matériau

chênes de la forêt Belovezhskaya
Chênes de la forêt biélorusse de Belovezhskaya.

Dans la forêt de Belovezhskaya on croise des chênes de plus de 1000 ans, certains debout, d’autres tombés au sol où ils restent intacts et font partie d’un paysage originel. L’histoire Soviétique de ce pays a fait que la Biélorussie est resté méconnu, mais depuis que la Pologne a commencé l’exploitation du bois de cette dernière forêt primaire d’Europe, la Biélorussie demeure un gardien de ce lieu magique, aussi unique qu’ancien. Il va sans dire que les animaux grands et petits (bison, lynx, loup, campagnol, renard) qu’abritent cette forêt sont habitués aux grosses chutes de neige annuelles et se sont adaptés pour vivre avec.


The Future of Snow

The Future of Snow